Le salon CT/CO de Lyon

Je ne vais pas rentrer dans de longue explications sur mon absence (totale) du blog. Je n’ai pas d’excuses valables, donc je reprends le fil comme si de rien n’était. Juste comme ça.

Et on commence avec petit billet sur le salon CT/CO de Lyon qui s’est tenu le mois dernier. Par CT/CO, comprenez Communiquez Textile et Communiquez Objet. Un salon du t-shirt et du goody réservé aux professionnels.

Une occasion de découvrir un peu l’envers du décor de l’industrie du textile. Les grandes marques étaient presque toutes présentes (de B&C, Hanes et Russel par exemple) mais aussi les distributeurs, sérigraphes, fabricants de presses et tout ce qui touche de près ou de loin au T-shirt et au textile.

Comme j’adore les tees, c’était un peu comme une journée chez Mickey. Un univers magique.

Du coup, je n’allais pas passer à coté de la grosse attraction du salon : le Charlie’s Corner. Charlie c’est Doctor Print, c’est Charlie Taublieb, le gars qui commença à sérigraphier des tees dans les années 70 au US et est depuis devenu un consultant de renommée mondiale dans l’impression sur textile. Le Doc avait son petit carré au salon et proposait à chacun d’apprendre à sérigraphier un tee et de repartir avec sa création.

Donc là, on est concentré. Les explications sont en anglais des US et on rentre dans le technique sans attendre. Première étape, après avoir choisi le tee, un premier effet sur tout le t-shirt avec des encres en vaporisateur. Un effet tacheté, moucheté assez rétro.

On passe au four une première fois pour fixer l’encre.

Passage à la meilleure partie, la sérigraphie. Heureusement que j’avais un vrai pro pour me tenir la main parce qu’il faut un vrai tour de main. Entre la bonne quantité d’encre, l’inclinaison de la raclette, la bonne pression, c’est pas aussi évident que lorsqu’on observe.

Un premier motif avec une encre argentée réfléchissante, une seconde avec le logo en blanc. On repasse le tout au four pour un séchage final et le t-shirt est près à être porté.

Un très grand merci à Charlie pour les nombreuses explications. Je garde précieusement le tee parce que celui là est vraiment très collector !

A préciser, cette opération avait aussi un but caritatif, les tees étaient vendus 5€ et cet argent était intégralement reversé à une association pour la protection des enfants.

Pour le reste, j’ai pu découvrir les collections 2011 de nos marques de préférées, découvrir les autres procédés d’impression et ramener plein de goodies. A noter tout de même l’absence totale d’American Apparel.


En bref, une journée bien remplie et intense. Il restait encore le chemin du retour à faire et la fatigue commençait à arriver. Pour finir, un grand merci à Thomas qui m’a accompagné pour ce petit roadtrip.

© 2011 – 2012, Smart-Tees. All rights reserved.


Leave a Reply

Publicité
loading..